Où dormir au départ de Saint-Alban-sur-Limagnole

    Saint-Alban sur Limagnole est un gros village de moins de 1500 habitants. C'est une des rares étapes situées dans le département de la Lozère. Ancienne forteresse féodale, la bourgade s’est organisée autour du château et de l'église de Saint-Alban. Le chemin de Saint-Jacques de Compostelle passe par l’enceinte de l'hôpital psychiatrique avant de descendre un peu plus bas dans le centre du bourg. 
    Situé sur les contreforts de la Margeride, en position légèrement dominante, le village est entouré de grands pâturages, signe une agriculture tournée vers l’élevage de bovins. Ces grands espaces naturels, mélange de bois, de prés et de landes parcourus par des ruisseaux ou de petits torrents sont autant d'invitations à la méditation ou la contemplation. 
    Le paysage est également marqué par l’altitude et sans être en haute montagne, la végétation ou la météo, vous rappelleront que vous êtes à plus de 1000 mètres.
    Vous marcherez à travers des sentiers bucoliques et vous vous sentirez probablement envahi par la sérénité des lieux. Au loin, sur les crêtes, la silhouette de pins majestueux se découpera dans le bleu du ciel. C'est donc sans difficulté particulière que vous cheminerez vers votre prochaine étape, d’un pas sûr et entraîné, traversant de petits villages, aux aspects parfois austères.
    Dans ces paysages verdoyants vous aurez parfois l'impression de vous retrouver au Canada ou en Irlande. Mais non, vous êtes bien dans un joli petit coin perdu, d’une France rurale et authentique
    Ces paysages de rêve sont propices à laisser divaguer votre imaginaire, comme dans les  légendes ou contes qui ont façonné l’histoire de ce territoire. De nombreux ruisseaux, descendus directement des hauteurs, permettent aux truites sauvages d'évoluer dans des eaux pures et limpides.  Ici ce n'est pas que les paradis des pêcheurs, des amoureux de la nature, c'est aussi une parenthèse dans l'espace-temps  et une vie parfois tumultueuse.
    Une rumeur dit qu'il y aurait quelques loups qui vivent dans le coin, mais rassurez-vous à ce jour, aucun pèlerin en route vers Santiago, n'a été dévoré.
    Vous passerez ensuite par le petit village des Estrets, pour découvrir cette ancienne Commanderie templière et sa superbe chapelle au toit de lauze. Il vous faudra marcher encore quelque peu, à travers ces paysages pittoresques, pour finalement atteindre Aumont-Aubrac,  dont le nom vient de la contraction entre haute-montagne et Aubrac. Vous l'aurez compris c'est ici que l'on quitte la fabuleuse Margeride.
    Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.