Et si vous faisiez un blog ?

sur votre compostelle

Temps de lecture : 08:00 mn

Comment créer un blog sur votre chemin de Compostelle

Les blogs de Compostelle, c'est la grosse nouveauté de cette fin de saison. Depuis longtemps nous avions envie de proposer une plateforme de publication de blogs dédiés aux chemins de Saint Jacques de Compostelle.  A l'heure des réseaux sociaux, l'instantanéité est devenue notre quotidien... on partage, on like et dans ce flux permanent, la durée de vie d'un contenu et très, très, éphémère. Depuis des années, on nous annonce la mort des blogs, ils ne se sont pourtant jamais aussi bien portés.

Il existe une multitude plateforme de blogs, mais la plupart sont très généralistes ou au contraire très spécialisées dans un domaine en particulier... mais à notre connaissance, aucune dédiée aux chemins. C'est parce que ça nous paraissait intéressant de regrouper dans un seul et même espace, des créations liées au pèlerinage.

Un blog sur votre chemin de compostelle 

La première question à se poser lorsque l'on veut se lancer dans cette entreprise, c'est qu'est ce que j'ai envie d'en faire, qu'est ce que je veux y mettre. Aujourd'hui le format du blog de voyage permet presque tout.
Si bien entendu, c'est souvent la forme écrite qui est privilégiée, il existe aussi d'autres alternatives comme la photo, le dessin ou la vidéo. Pour cette dernière il existe des plateformes dédiée comme youtube qui sont probablement plus adaptées à ce genre de support.
Mais rien ne vous empêche de faire un blog plutôt orienté photo ou même de présenter la réalisation de vos aquarelles. Il n'y a pas vraiment de limites  sauf peut être celle de votre imagination. Si en plus vous avez plusieurs talents, rien ne vous empêche non plus de faire un mix de photos, d'aquarelles, de textes ou de poèmes.

L'idéal étant quand même de trouver et garder une ligne directrice tout aux longs des différents articles que vous allez écrire. C'est ce qui va inciter les lecteurs à vous suivre, réagir et commenter. 
Vous pouvez par exemple avoir une approche orientée cheminement, ou bien vous intéresser aux paysages que vous allez traverser ou aux gens que vous allez rencontrer. Avant le départ, vous pouvez avoir une idée qui évolue avec le temps au gré de votre parcours sur le chemin. Vous pouvez aussi publier vos aquarelles en expliquant pourquoi vous avez choisi de réprésenter cette petite fontaine en granit ou ce paysage apaisant. Si vous prenez le parti d'avoir une approche plutôt orientée vers l'image, n'oubliez pas d'accompagner vos publications de textes explicatifs (qu'est ce que c'est, dans quel village, à quelle saison...). 

Mais en pratique ?

Vous allez me dire, rédiger un blog en randonnée ou en itinérance, ce n'est pas vraiment facile. En effet, on ne se balade pas avec un ordinateur sur le dos et écrire sur un portable ou une tablette n'est pas la chose la plus aisée. J'en conviens, mais savez vous qu'il existe quelques astuces à connaitre pour se faciliter la tâche.

Pour le texte :

Certains d'entre-vous utilisent un petit carnet papier pour y consigner leurs ressentis ou impressions. Coucher des mots avec de l'encre sur du vrai papier ou dans un petit carnet style "moleskine" peut être un véritable plaisir. C'est vrai que se constituer un véritable carnet de voyage, à l'image de ceux de Titouan Lamazou, peut prendre une véritable saveur. Mais pour ça, il faut être un artiste complet à la fois dans l'écriture, le dessin mais ce n'est pas pour autant qu'il faut renoncer.

L'autre alternative, c'est de s'orienter vers une version plus contemporaine du carnet de  voyage. Le blog, diffusé sur la toile, est une véritable alternative contemporaine. Par contre, si comme moi, votre dextérité sur le clavier est plus proche de celle d'un manchot, que de celle d'un ado de 15 ans, la rédaction de quelques lignes s'avère très vite fastidieux. Et pourtant, j'ai trouvé une astuce qui me permet de rendre l'exercice agréable et de pouvoir écrire un post de plusieurs centaines de mots en très peu de temps :
Tout nos smartphone (ou presque) sont équipés d'un micro. L'idée c'est donc de transformer son appareil en simple dictaphone. La magie de la reconnaissance vocale fera le reste même si parfois, les résultats ne sont pas encore à la hauteur espérée. L'avantage, c'est que le gros du travail est réalisé par la machine, et vous n'avez alors qu'à faire un relecture pour corriger les fautes d'orthographe, les erreurs de sens ou de syntaxe et améliorer la mise en forme. Du coup tout devient plus facile.

L'autre avantage de cette technique, c'est que vous pouvez utiliser votre "enregistreur" à n'importe quel moment de la journée. A l'occasion de la pose de midi ou de quatre heure ou simplement quand l'inspiration vous rejoins. Vous n'êtes pas obligé d'attendre le moment fatidique où vous vous retrouvez devant votre écran blanc, pour commencer à assembler vos idées.

Pour les photos: 

Le problème pour les photos, c'est que nos appareils font des images beaucoup trop lourdes pour les mettre en ligne sans aucun traitement. Généralement elles pèsent aux alentours de 4 à 5Mb pour 4 à 5000 px de large. Ce qui va ralentir considérablement ralentir l'affichage de votre blog, voir le rendre complètement inaccessible, si par exemple vos lecteurs veulent découvrir votre contenu via leur téléphone.
C'est encore un petite diificulté que l'on peu facilement contourner. Pour ça je vous livre ma petite astuce. J'utilise Squoosh, une web application qui permet de traiter vos photos en seulement deux clics.

Un exemple avec cette photo du magnifique pieuré d'Espagnac Sainte Eulalie sur la voie du Célé :

Au départ, lorsque vous arrivez sur l'application, vous voyez cet écran. Il vous suffit alors de cliquer sur le plus pour télécharger votre photo.

squoosh

Dès le chargement fini, la première optimisation est automatique et on peut constater une amélioration notable : la photo est passée de 4,94MB à seulement 1,24MB soit un gain de 75%. Mais pour le web, c'est encore un peu lourd.



Si l'amélioration est importante, elle reste encore insuffisante car les dimensions de l'image sont encore trop grandes. Pour terminer l'opération, il vous suffit de cliquer sur la petite flèche situé en bas à gauche (à côté de 1.24 MB sur cette image). Un nouveau menu va s'ouvrir, cliquez alors sur la fonction "resize" et rentrez une valeur de 1500 px dans la largeur.


Squoosh

Et voilà, c'est fini... vous n'avez plus qu'à télécharger la nouvelle version de votre image. Vous remarquerez au passage que l'optimisation de l'image vous a permis un gain de 97% en passant de 4.94MB à suelement 167 kb. Ainsi vous êtes sur que vos images vont s'afficher à vitesse grand V, sans perte de qualité visible à l'oeil nu. Pour info, quasiment toutes les images de Santiagooo recoivent un traitement du même type.

A quel rythme publier sur le blog ?

C'est une question important, même si ce n'est tant la quantité qui compte mais plutôt la régularité. L'approche va être également totalement différente, si écrire est pour vous un réel plaisir ou si vous voulez juste partager avec vos proches, vos amis ou des inconnus votre expérience du chemin.

Si par exemple, vous partez jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle, je vous conseille de faire maximum un article tous les 2/3 jours et minimum un article par semaine. Si en revanche vous envisagez de faire la via podiensis entre Le Puy en Velay et Conques, vous pouvez tout à fait, faire un article quotidien.

Quelle plateforme de blogs utiliser ?

Il en existe plusieurs, plus ou moins connues mais qui n'assurent aucune visibilité particulière à vos publications. On peut par exemple citer Blogger, Wordpres, Overblog ou même la solution maison si vous avez quelques connaissances en informatique. Pour cette dernière, il vous faudra quand même disposer d'un serveur, mettre un peu les mains dans le moteur pour proposer quelque chose qui vous corresponde. Pour les blogs hébergés, il vous faudra également accepter la diffusion de publicité sur vos publications.

A partir d'aujourd'hui, vous pouvez publier gratuitement sur Santiagooo et nous garantissons également qu'aucune publicité ne sera diffusée sur vos articles. Nous avons imaginé quelque chose de simple et facilement accessible à tous. Aucune fonctionalité compliquée à prendre en main, juste ce qui nous semble le plus important. C'est là, la toute première version que nous pourrons enrichir en fonction de vos besoins ou de vos attentes. 
Mais pourquoi publier sur Santiagooo plutôt qu'ailleurs. La première raison qui nous parait être la plus importante, c'est la garantie d'être lu par des passionnés des chemins. C'est aussi la garantie d'avoir une visibilité suppplémentaire auprès de notre communauté, puisque régulièrement, nous posterons sur notre page ou dans notre groupe, les articles qui méritent d'être mis en avant.
En plus vous pouvez créer autant de blogs ou d'articles que vous souhaitez. Si vous êtes un grand marcheur, vous pouvez par exemple publier un blog sur votre pèlerinage sur la via podiensis et un autre sur la voie d'Arles. Ou au contraire, si vous préférez ne faire qu'un seul blog... vous êtes libre dans vos choix.
Si par exemple, vous souhaitez aller jusqu'à Santiagooo sur plusieurs années, vous pouvez tout à fait commencer votre blog et le continuer l'année d'après et garder ainsi une trace écrite que votre famille ou vos amis auront plaisir à consulter, à commenter.
Vous pourrez également diffuser vos articles sur vos propres réseaux


Je crée mon blog
Vous devez-être connecté, pour pouvoir poster un commentaire