Il y a pile poil un an, le Covid nous avait déjà joué un sale tour et nous étions loin de nous imaginer qu'un an plus tard nous serions dans une situation similaire. Il y a encore quelques semaines, on s'imaginait tous, retrouver un début de "vie normale" avec l'arrivée des beaux jours et la furieuse envie de se dégourdir les godillots sur les chemins de Compostelle.
C'était sans compter sur les vélléités du cousin anglais, qui vient de nous renvoyer dans nos chaumières pour ronger notre frein et espérer que cette troisième vague soit bien la dernière.

L'an passé, sans aucune visibilité sur ce qui nous attendait, nous avions décidé de repousser le lancement de Santiagooo de plusieurs mois. Cette année, alors que l'on se projetait déjà sur les chemins de compostelle, que nos esprits n'attendaient que la météo printanière nous amène,l'esprit léger, vers des paysages apaisants... la nouvelle d'un nouveau confinement est tombé.

Après toutes ces années où nous avons accueilli des milliers de pèlerins sur la voie du Puy, où nous avons partagé de franches rigolades et fait des rencontres formidables, nous ne pouvons nous empêcher d'avoir une pensée toute particulière pour tous les prestataires qui travaillent sur le chemin : hébergeurs, restaurateurs, transporteurs, épiceries... mais aussi les vendeurs de chaussures.
Nous imaginons tout à fait le téléphone sonner depuis ce matin, pour annoncer des annulations ou au mieux, des reports. Après un an d'attente et d'espoir ce doit être un moment difficile à vivre pour eux.

De notre côté, nous avions prévu de lancer une belle surprise dans les tous prochains jours... mais du coup, on ne sait plus vraiment comment faire. Reporter une fois de plus cette nouveauté ou bien attendre encore une fois que le déconfinnement soit annoncé.
Aujourd'hui c'est un peu les montagnes russes, on n'arrive pas vraiment à se projeter, on n'arrive plus à savoir quelle est la bonne stratégie à adopter... et en même temps, on a bien envie de faire un vrai pied de nez à ce foutu virus, continuer à avancer avec force et énergie même si la période n'est plus favorable.

Faire preuve de solidarité, d'empathie, de bienveillance c'est la seule façon d'affronter ce satané virus. Encore une fois, on va faire preuve de résilience pour encore mieux rebondir après. Nous ne sommes pas des gaulois pour rien.

Du coup, on se demandait si vous pourriez quand même avoir envie de découvrir cette nouveauté que l'on vous prépare avec plein amour depuis des semaines. Pensez vous que l'on puisse malgré tout vous apporter encore un peu de rêve et continuer à vous donner l'envie de partir découvrir les chemins de compostelle.

Alors voulez vous découvrir cette suprise ?